Hypmedpro Research Seminar 2016-2020 (fr)

Séminaire Technorep (3 éditions)

  • Organistatrices : Sezin Topçu, Ilana Löwy, Chiara Quagliariello
  • Présentation : De la conception à l’accouchement en passant par la grossesse, le progrès technique et médical est parvenu à orienter voire façonner en profondeur le processus d’enfantement dans les sociétés contemporaines, par le biais d’une part des innovations « révolutionnaires » ou de rupture telles que la procréation médicalement assistée (qui a détaché l’embryon de l’utérus) ou le diagnostic prénatal (qui a rendu le fœtus « maîtrisable »), et d’autre part, par des technologies, instruments ou médicaments qui, bien que plus anciens ou « conventionnels », déplacent eux aussi les frontières entre le naturel et l’artificiel, le moderne et l’archaïque, le biologique et le médical (échographie, césarienne, péridurale). Au croisement des études sociales et culturelles des techniques, de la sociologie de la médicine, et des études sur le genre, ce séminaire de recherche vise à décrypter ces nouveaux paysages reproductifs et d’enfantement modelés par les technosciences, à partir de trois axes principaux. Nous aborderons les trajectoires sociohistoriques de ces différentes techniques, en traçant les continuités (de l’échographie à l’amniocentèse par exemple), les complémentarités, ou au contraire les concurrences entre elles, et ce dans l’objectif de saisir les voies à travers lesquelles elles se sont généralisées ou rendues « acceptables », souvent de façon cumulée. Nous analyserons les régulations nationales et internationales dont ces innovations font l’objet depuis les dernières décennies, redessinant par là de nouveaux rapports, institutionnels, à la maternité/parentalité, au genre, au corps, au risque, ou encore à l’handicap. Nous étudierons enfin les critiques ou controverses publiques qu’elles suscitent en termes non seulement éthiques, mais aussi épistémologiques (savoirs féministes/profanes vs. savoirs médicaux), sanitaires (impact du recours accru aux techniques/médicaments sur la santé des femmes/bébés), et politiques (e.g. débats autour de la place accordée au travail reproductif, aux liens biologiques, ou encore à la sécurité dans les sociétés productivistes et du risque).

Edition 2016-2017

Le programme : programme Technorep 2016-17

Edition 2017-2018

Le programme : programme Technorep 2017-18

Edition 2018-2019

Le programme : programme Technorep 2018-19

 

Séminaire Reprofem

  • Organisatrices : Sezin Topçu, Bibia Pavard, Ilana Löwy, Chiara Quagliariello
  • Présentation : Ce séminaire de recherche vise à enquêter sur les rapports des mouvements féministes au progrès technique et biomédical, et ce dans une perspective à la fois transnationale, socio-historique et intersectionnelle. Nous analyserons les relations en constante mutation entre genre, santé et action collective en nous appuyant sur la grande variété d’expériences, réflexions et actions féminines. Nous chercherons à saisir les controverses, débats et contestations relatifs aux technologies reproductives en lien avec les transformations des conceptions féministes de la nature, du biologique et du médical. Nous nous intéresserons également aux dénonciations, parfois croisées, des ‘dégâts’ de la société industrielle et de la biomédecine reproductive, décriés en tant que manifestations de multiples (in)justices reproductives et/ou environnementales. Seront ainsi mobilisées une kyrielle d’études empiriques allant des mouvements self-help d’avortement et d’accouchement aux réseaux internationaux d’opposition aux technologies reproductives lancés dès les années 1970 en passant par les ‘épidémiologies populaires’ engagées autour des effets secondaires de la pilule ou encore des médicaments consommés pendant la grossesse.

Edition 2019-2020

Programme : Programme séminaire Reprofem 2019-2020